• Plus le temps passe, plus la nécessité d'un candidat unique de la gauche se fait sentir, que ce soit au niveau des partisans de la primaire à gauche, ou dernièrement  à la fête de l'Huma et  au rassemblement de l'aile gauche du PS. Si cette idée ne peut finalement se concrétiser c'est que leurs auteurs ne peuvent sortir de leurs contradictions.

    Certes il y a les divergences sur les programmes des différents candidats, certains sont plus préoccupés par les problèmes environnementaux, d'autres le sont plutôt sur les problèmes sociaux, parmi ceux-ci certains en appellent à plus de croissance.

    Mais, il s'agit avant tout d'une compétition, d'une lutte des places et il n'y aura sans doute pas de candidat unique. Nous risquons fort de nous retrouver avec un gouvernement plus autoritaire et plus inégalitaire qu'aujourd'hui avec une opposition de gauche éparpillée et affaiblie.

    Pour remédier à cet affaiblissement de la gauche on ne fera pas l'économie de débats, bien au delà de la campagne électorale, en s'attaquant aux causes profondes des carences de toutes les composantes de la gauche et en exigeant d'autres façon de représenter la population d'abord par l'abandon de la politique professionnelle.

     

     

            


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :