• par où commencer?

    Je n'ai pas grand chose à rajouter aux propos de cette vidéo que je tenais en 2015 à la suite de mon premier livre "Les souffrances sociales"

    Par contre il me semble que lorsque nous disons que le fonctionnement syndical n'est plus adapté au contexte actuel il faut aller plus loin et préciser les raisons. Car il en existe au moins deux.

    Commençons par reconnaitre que le monde de l'entreprise plus généralement les pouvoirs économique et financier ont une longueur d'avance sur celui des salariés. Ils ont le pouvoir politique à leur écoute face à des salariés peu organisé aux sein de syndicats qui, pour certains ne s'entendent pas.

    Bien sûr ils ont des divergences d'approches, très schématiquement les uns sur des bases d'un tout réformiste et les autres d'un tout contestataire. Mais, devant la gravité des problèmes auxquels ils sont confrontés il ne semble pas pensable de ne pas travailler à des rapprochements.

    La deuxième raison réside dans le fait que le syndicalisme dans sa volonté d'indépendance par rapport aux partis s'est par la même occasion privé de possibilité d'appropriation d'analyses politiques propres le conduisant de ce fait à rester à la remorque des approches politiques dominantes de ces mêmes partis.